Construire sa maison: la question de l’achat du terrain

construire sa maisonLa première étape à la construction d’une maison est de disposer d’un terrain comme le dit le site immobilier Seine et Marne Century 21. Celui-ci peut provenir d’un héritage ou d’une donation, mais dans la plupart des cas, il faudra l’acheter.

 

Où chercher son terrain à vendre?

Pour faire l’achat d’une maison, en passant par www.lesclesdumidi.com, ou la construire, il faut dans un premier temps chercher votre terrain. Les sources d’information ne manquent pas. Commencez par sélectionneur les annonces correspondant à vos attentes en termes de prix, de superficie et de localisation et comparez les offres proposées. Les notaires disposent aussi d’information abondante, car ils s’occupent des successions et des ventes aux enchères. Contactez également les aménageurs-lotisseurs ainsi que les constructeurs de maison individuelle. Bien que la loi de 1990 leur interdise de vendre directement un terrain, ils bénéficient d’une excellente connaissance du marché. La consultation du cadastre de la mairie vous permettra de découvrir des terrains intéressants et de contacter directement les propriétaires pour savoir s’ils vendent ! Enfin, il y a le bouche-à-oreille.

À quel prix acheter son terrain ?

Les prix des terrain à vendre sur Aktifimmo dépendent de la région, de la ville, du quartier dans lequel ils se trouvent. La proximité d’une grande ville, d’une place, d’une localité réputée, une localisation en centre-ville et bien d’autres paramètres peuvent contribuer à la hausse du prix. De ce fait, il est capital de fixer à l’avance le budget maximal affecté à l’achat du terrain. Au moment de la signature de la promesse de vente, vous devrez verser au propriétaire une indemnité d’immobilisation égale à 10 % du prix. Le solde est remis le jour de la signature de l’acte définitif. De plus, vous devrez payer des frais de notaire. Ils sont composés des droits de mutation qui représentent environ 5,09 % du prix du terrain, des frais d’enregistrement à payer auprès de l’administration fiscale au moment de la mutation du terrain autrement dit, lorsque celui-ci change de propriétaire.

Quelles sont les précautions à prendre ?

Votre projet de construction doit tenir compte des objectifs d’aménagement et d’occupation des sols définis par les collectivités publiques dixit notre agence immobilière à Perpignan http://www.lesclesdumidi-perpignan.com. Ainsi avant toute démarche, y compris l’achat du terrain, vous devez vous renseigner afin de savoir si la construction envisagée sur la parcelle choisie est envisageable. C’est à la mairie dont dépend votre terrain que vous trouverez toutes une information complète. Un constructeur de maisons individuelles local, implanté dans la région depuis longtemps, est également au courant de tous les projets et a l’habitude de prendre en considération ces contraintes dans ses projets de construction. À souligner que depuis le 1er juin 2006, tout acte de vente d’un terrain doit être accompagné d’une déclaration datant de moins de six mois précisant si la parcelle se trouve ou non sur une zone faisant l’objet d’un plan de prévention technologique ou d’un plan de prévention des risques naturels prévisibles (incendie de forêt, avalanche, inondations…) ou dans des zones où la sismicité est intense. L’absence de ce document au moment de la signature de l’acte de vente constitue un motif de résiliation du contrat ou tout au moins, entraîne une décote du prix du bien.

Toutes ces contraintes disparaissent dans le cas d’une vente sur plan, c’est-à-dire que vous vous adressez à un promoteur immobilier qui propose un projet immobilier dans le cadre de construction en lotissement.

Construire sa maison en vidéo

A voir également