Que choisir entre un terrain isolé ou en lotissement ?

achat terrain isoleChaque type de terrain présente des avantages et des inconvénients pour construire votre logement. À vous de peser le pour et le contre concernant l’achat du terrain à faire pour commencer la construction de votre maison.

Le terrain isolé

L’achat d’unterrainisolé, également appelé en secteur diffus, ne résulte pas de la division d’un même terrain. L’avantage principal d’un terrain isolé est la liberté de construction, sous réserve de respecter les règles d’urbanisme en vigueur et de bien choisir le constructeur de maison individuelle. En contrepartie, l’acquéreur doit réaliser des démarches administratives notamment le bornage et le Cos. Le bornage d’un terrain est destiné à fixer juridiquement les limites d’une propriété et à les matérialiser sur la parcelle. Ainsi, on peut en déterminer la superficie réelle. Une fois ayant obtenu l’aval de tous, le bornage est opposable aux signataires et à leurs ayants droit. Le bornage c’est aussi pour vous la certitude de connaître la superficie maximale constructible de votre future maison, car vous pourriez en calculer le Coefficient d’occupation du sol (Cos) en fonction de la taille initiale du terrain. Autre contrainte, vérifiez la constructibilité du terrain et l’existence de servitude. Cette démarche se fait auprès de la mairie. Enfin, vous devez contacter les différents réseaux publics pour vérifier est desservi par les réseaux d’électricité, d’eau, de gaz et de téléphone. Deux cas de figure sont envisageables. Les réseaux existent sur le terrain. Il ne reste donc plus qu’à réaliser le raccordement à votre maison. Par contre, si les réseaux sont dispersés ou s’ils ne bordent pas le terrain, les frais de raccordement viendront alourdir la facture. En effet, le constructeur ne fait que le raccordement terrain/maison et laisse aux entreprises concernées (EDF par exemple) la réalisation des raccordements lorsque les réseaux sont situés plus loin sur le domaine public. Et ceci, à vos frais. Toutefois, dans ces conditions tous les autres propriétaires doivent vous donner toutes les servitudes nécessaires afin de pouvoir passer les tuyaux. D’ailleurs, n’hésitez pas à indiquer ces autorisations dans les actes notariés portant sur la vente du terrain en vous rendant ici sur les Clés du Midi.

Le terrain en lotissement

En achetant un terrain en lotissement vous avez la garantie qu’il est constructible et viabilisé, sans parler des accès qui sont déjà aménagés. De plus, la parcelle est bornée par conséquent aucun doute ne plane sur sa superficie exacte ! Cette information est nécessaire pour calculer la surface constructible. Cependant, afin de garantir un tant soit peu l’unité des constructions, la propriété d’un terrain lotissement est en général régie par des règles bien déterminées, strictes, auxquelles chaque propriétaire doit se conformer, aussi bien sur le plan de l’architecture de sa future maison (matériau utilisé, coloris choisis, hauteur de faîtage, type de toiture) que sur le plan de l’aménagement du terrain. On parle ici de la façon dont la construction est implantée sur la parcelle, des règles d’entretien des voies de desserte des maisons, du style de clôtures, de l’agencement des arbres et haies. Ces règles sont assez astreignantes comparées à celles prévues par le Plan local d’urbanisme de la commune (Plu). Certaines imposent même le respect des normes environnementales en adoptant des techniques onéreuses dans leur mise en place comme (utilisation d’énergies renouvelables par exemple).

A voir également

Une réflexion au sujet de « Que choisir entre un terrain isolé ou en lotissement ? »

  1. Daniel Bolduc

    L’achat du terrain est une étape très importante! N’hésitez pas à poser toutes les questions nécessaires et à faire toutes les recherches afin d’avoir l’heure juste.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>