Construire sa maison soi-même

Construire maison soi mêmeOui, non, vous hésitez ? Tout dépend de votre motivation, concrètement. Sans motivation, n’envisagez même pas de faire quoi que ce soit. Après la motivation, il faut le financement. Sans capacité de financement, il va être très dur de rendre le projet viable. Pensez aux coûts supplémentaires qui sont probables afin de ne pas vous retrouver avec un logement inachevable sur les bras, car bien que les coûts puissent être réduits de moitié par rapport à une construction « normale », les coûts sont tout de même réels.

Attention !

Il faut bien garder en tête que l’autoconstruction, ce n’est pas seulement avoir la capacité d’empiler des briques. Il faut aussi prendre les démarches en compte ainsi que tous les travaux minutieux à réaliser. L’organisation deviendra alors le mot d’ordre de votre projet, non seulement du côté de votre budget mais également du côté des plans et du déroulement du chantier dans son ensemble et jusqu’au bout. Rendre la planification optimale peut également réduire les coûts car le temps aura été optimisé à son maximum. Pour cela, il faudra se poser les bonnes questions au bon moment. Comme : « est-ce que, ça, je peux le faire moi-même ? » N’hésitez pas non plus à consulter des guides spécialisés qui vous… guideront dans l’enchainement des travaux.

Qu’est-ce qu’il y a dans ces guides ?

Dans ces guides pleins de conseils avisés, vous trouverez comment, par exemple, choisir correctement son terrain (non seulement par son orientation mais également par son accès, sa viabilisation ainsi que ses particularités locales). Comme autres conseils, vous aurez l’étude de sol, la réglementation thermique (RT 2012), l’évaluation du budget, l’assurance, la conception des plans ainsi que l’obtention du permis de construire, l’organisation du chantier dans sa globalité, les outils qu’il vous faut, les normes à respecter pour la construction… Mais aussi tous les conseils plus techniques concernant les fondations, canalisations, murs, vide sanitaire, linteaux, chaînages, pignons, charpente, ou encore le conduit de cheminée, la gouttière, l’isolation du toit et sa couverture, les portes extérieures et intérieures, les cloisons, volets, fenêtres, l’isolation, la plomberie, l’électricité, le sanitaire et le chauffage…

En gros, tous les éléments qui pourront vous aider à réaliser votre maison de vos propres mains sans pour autant vous tromper et sans rester avec une vis en rab que vous mettrez dans le fameux plat dans l’entrée de votre future maison…