Les surcoûts liés à l’achat d’un terrain

surcout-terrainAvant de signer le compromis de vente pour l’achat d’un terrain, assurez-vous que le coût des travaux que vous allez devoir entreprendre avant de démarrer la construction de la maison n’excède pas votre budget que vous souhaitez investir dans votre projet immobilier.

Le coût des raccordements de votre terrain

Vous allez acheter un terrain se trouvant en secteur diffus. Souvent, les réseaux (eau, électricité, téléphone, assainissement) passent à l’extérieur de la propriété qui d’ailleurs n’est pas raccordée. Le branchement est donc à faire. Dans le monde de l’immobilier, la plateforme des agences immobilières consortium-immobilier.fr indique que sur votre demande, le concessionnaire doit installer un coffret électrique juste à la limite de votre propriété. Ce coffret coûte entre 1 000 et 1 200 €. Un compteur d’eau, dont le prix varie entre 800 et 1 200 €, sera également posé. Lorsque l’assainissement collectif se trouve à proximité de votre propriété, il est recommandé de vous y raccorder et dans cas vous vous acquittez de la taxe de raccordement à l’égout (TRE). À défaut, vous faites construire un assainissement individuel constitué d’une fosse septique dans laquelle se déversent les eaux-vannes (w-c) ainsi que les eaux ménagères (cuisine, lavabos, salle de bains). Cette eau doit ensuite être épurée. Avec un sol perméable, l’épuration des eaux usées se fait par épandage souterrain et nécessite un équipement de 5 000 € environ. Un terrain peu perméable quant à lui requiert des travaux dont le coût va de 30 à 40 € le mètre carré.

Problème de voirie et terrain boisé

Les terrains n’ont pas toujours accès à la voirie. Dans ce cas, vous devez obtenir l’autorisation de construire un pont, buse en béton qui permet l’écoulement de l’eau. Ce pont recevra sur le dessus un revêtement pour permettre le passage des voitures. Il arrive que la Direction départementale de l’équipement ou la commune impose le type de buse et la nature du revêtement. Le coût de cet ouvrage est estimé à 1 200 €. Un chemin d’accès devra être réalisé pour relier le domaine public et votre future maison. Cela vous coûtera 25 € le mètre carré. Les eaux pluviales récupérées par la gouttière seront envoyées vers un puisard avant d’être dispersées dans le terrain grâce à des drains à condition que le terrain soit perméable. Ici, il vous faudra débourser entre 1 000 et 1 500 € en fonction de la taille de la maison. Si vous achetez un terrain boisé, il faut faudra abattre les arbres se trouvant à l’emplacement de la future maison. Comptez en moyenne 400 à 500 €.

Si vous projetez d’acheter un terrain proposé dans le cadre d’un lotissement, vous aurez moins de surcoûts. En effet, un lotissement présente la particularité de mettre à disposition de l’acheter un terrain est prêt à bâtir c’est-à-dire qu’il est déjà desservi et raccordé aux différents réseaux à savoir l’eau, l’électricité, le téléphone, le gaz et l’assainissement collectif. Les travaux éventuels concerneront l’évacuation des eaux pluviales en installant un raccordement entre la gouttière qui récupère les eaux de la toiture et un regard en béton qui les dirigera dans un bassin. Ces travaux vous seront facturés environ 1 200 €. Au regard de tous ces surcoûts, à vous de faire un choix pertinent.

A voir également